Additifs alimentaires : nouvelle loi.

Le dioxyde de titane (E171) interdit dans les produits alimentaires dès 2020.

Invoquant le principe de précaution le gouvernement a décidé d’interdire le dioxyde de titane (E171) dans l’alimentation à partir de janvier 2020.

Les additifs alimentaires (substances ajoutées en faibles quantités visant à modifier la saveur, texture et l’apparence des aliments industriels) possèdent un code débutant par E attribué par la Commission du Codex Alimentarius.

Aujourd’hui plus de 300 additifs alimentaires sont autorisés dans l’Union Européenne. Malgré leur évaluation par l’Autorité européenne de sécurité alimentaire de nombreuses publications scientifiques mettent régulièrement en lumière leur toxicité et les risques qu’ils entraînent pour la santé.

L’UFC Que Choisir s’est appuyée sur la revue de la bibliographie scientifique et un examen des avis rendus par l’Efsa pour vous proposer une grille d’appréciation des additifs alimentaires autorisés. (Grille Que Choisir). Le dioxyde de titane est soupçonné d’être cancérigène pour l’humain, il est utilisé comme additif alimentaire, dans les cosmétiques, le textile et le bâtiment. Cette loi visant uniquement les denrées alimentaires, le dioxyde de titane restera autorisé dans les cosmétiques, notamment le dentifrice et les médicaments.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *